Dernières critiques





15 décembre 2015

Critique #13 : La terre brûlée — Un marathon sanglant dans le désert


La terre brûlée
(L'épreuve #2)

JAMES DASHNER

Pocket Jeunesse, 14 août 2013

Amazon / Booknode


Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

Malgré mes réticences sur le premier tome, je me suis décidée à aller emprunter la suite, parce que je dois bien admettre que je suis curieuse et je veux en savoir plus sur WICKED, sur Thomas et sa bande de tocards et sur ses mystérieuses épreuves, et j’espère vraiment avoir un minimum de réponses dans ce deuxième livre.

Le deuxième tome commence exactement là où le premier s’est arrêté, et avec une bonne dose d’action et quelques révélations, c’est vraiment engageant. Hélas… l’auteur retombe vite dans ses vilains travers. À savoir, des phases d’action creuses, de vraies longueurs narratives et cette sale manie de toujours tout remettre en question. Résultat, j’ai mis trois jours à le lire, de manière saccadée et encore une fois, j’ai failli lâcher ma lecture en cours de route.

Je vais être franche, j’adore Thomas, Newt et Minho. C’est un trio qui me sert de point de repère dans tout ce foutoir mais c’est la seule chose vraiment stable. Tout le reste du roman est constamment remis en cause et même si ça peut surprendre dans le premier tome, ici, ça devient redondant, il n’y a plus d’effet de surprise. Une fois que j’ai compris que l’auteur allait refaire la même chose que dans le premier livre, je n’avais plus vraiment envie de lire.
Mais je suis quand même tombée dans le piège et j’ai terminé ma lecture en espérant, jusqu’aux dernières lignes, obtenir un soupçon d’informations. Un peu de grain à moudre. Mais ce n’est pas le cas.

Et à la fin du roman : Retour à la case départ sans toucher les 20 000 francs. (On se fait vieux ^^’)
M’enfin, c’est vrai qu’à la toute fin, on apprend deux ou trois choses sures et certaines, mais ce n’est pas suffisant !

Je ne parle même pas de Teresa, dont le rôle est encore plus flou, si c'est possible.



— Ses personnages.

— De grosses longueurs…

— Peu de réponses aux interrogations.

— Répétitif.


Bon, bah voilà, j’en suis venu à bout et je suis vraiment déçue. J’attendais quand même un peu de réponses par rapport à toutes les interrogations soulevées dans le premier tome et on ne peut pas dire que ce soit réussi. C’est un livre qui tient en haleine jusqu’au bout, j’en suis la preuve, mais qui n’apporte pas grand-chose à la fin et je me sens frustrée mais pas dans le sens positif du terme.
Si vous avez adoré le premier, vous aimerez celui-ci.
Quant à moi, c’est vrai que j’aimerais lire le troisième tome, au moins pour savoir comment Thomas va s’en sortir.



Trop redondant et frustrant



2 commentaires:

  1. Cette trilogie m'attend dans ma PAL depuis longtemps, il faudrait que je m'y mette pour enfin voir les films ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'ai vu les films et j'ai beaucoup apprécié. Ils sont différents mais dans le bon sens du terme, les acteurs sont top et le scénario est très bon. Après... je ne me suis toujours pas décidée à lire ce troisième tome...

      Supprimer