Dernières critiques





9 décembre 2015

Critique #8 : Rain — Où comment lutter contre son destin


Rain
(The Paper Gods #2)

AMANDA SUN

Harlequin Teen, 26 juin 2014
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


Katie a choisi de rester au Japon.
Elle s’est construite une vie à Shizuoka, et n’imagine pas devoir tout quitter ; ses amis, sa tante et plus particulièrement Tomohiro, le garçon dont elle est amoureuse. Mais son retour ne va pas être aussi simple que ça.
Elle manque de se faire expulsée de son lycée japonais à cause de son niveau et enchaine les faux-pas quant aux coutumes locales.
Tomohiro commence aussi à faiblir — en tant que Kami, son lien avec les anciens dieux du Japon et sa capacité à donner vie aux esquisses semblent s’échapper à tout contrôle.

Lorsque Tomo décide d’arrêter de dessiner, l’encre trouve un autre moyen d’arriver à ses fins, provoquant chez lui des absences, et l’apparition de messages menaçants et de nouveaux dessins. Hésitante, Katie préfère se tourner vers une aide inattendue — Jun, ami et Kami, avec sa propre vision des choses. Mais Jun est-il vraiment un allié fiable ?
Katie et Tomo doivent trouver la vérité sur les origines de Tomo, de même que celles de Katie, pour se confronter à l’un des dieux les plus dangereux de la mythologie japonaise.
(traduction personnelle)




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

Comme je le dis souvent, il faut battre le fer tant qu’il est chaud. Le premier tome était vraiment bon, amenant une histoire qui mélange Yakuzas et mythologie japonaise, ça et la fracture entre culture occidentale et asiatique, c’était vraiment très intéressant. Parfois trop stéréotypé, mais tout de même exotique. Donc, je me lance dans le deuxième tome en espérant que l’auteure saura apporter un tout petit bout de fraîcheur sur son texte, pour s’éloigner un peu des codes traditionnels du YA.

Pour faire vite : Amanda Sun a fait exactement… tout ce que j’attendais !

L’intrigue a évolué comme je le souhaitais, c’est magique. Les personnages ont changé de la meilleure des façons.
Katie n’est plus une simple observatrice, qui subit. Non ! Elle prend des initiatives, pense à son avenir. N’oublions pas qu’elle se trouve dans un pays étranger, dans une situation encore incertaine et qu’elle doit faire des choix quant à son futur proche. Je n’y pensais même pas lors du premier tome alors je suis ravie que l’auteure souligne ce problème.
Les choses se compliquent aussi pour Tomohiro, il essaye tant bien que mal de combattre ses pulsions Kami, et c’est loin d’être chose facile. Il devient vraiment beaucoup plus attachant dans ce tome, il subit plus qu’il n’agit, par la force des choses.
Quant à Jun, il a le droit à une part plus importante de l’histoire. Beaucoup de choses sont dévoilés sur son passé, sa nature, son avenir en tant que Kami…
La façon dont les évènements se déroulent force les personnages à prendre position, ne pouvant plus retarder l’inévitable.
Au final, seuls les personnages secondaires du premier tome n’ont pas le droit à leur moment de gloire, ils disparaissent presque tous. J’avoue, je l’ai à peine remarqué…

Le triangle amoureux s’intensifie, sur fond de Roméo & Juliette. Oui, je sais, c’est bête de dire ça et ça fait terriblement cliché. Mais ce n’est pas aussi surjoué que ça en a l’air, loin de là. Et puis c’est cohérent avec la mythologie amenée dans le livre.

Enfin, Il n’y a pas de mot pour décrire ce que j’ai ressenti quand j’ai compris ce qui se tramait dans la deuxième partie du livre. En fait, je ne m’y attendais pas, j’ai été très surprise. Je me demandais comment les choses pouvaient aller encore plus mal et là, BIM. Gros GROS retournement de situation parfaitement orchestré et franchement, j’ai rien vu venir !
Je n’en dis pas plus, ah ah ! Mais croyez-moi, ça vaut le détour.



— Jun, Katie, Tomohiro. Un roman porté par ces personnages.

— L’intrigue est AU TOP.

— Une romance en dents de scie mais juste comme il faut.

Aucune fausse note sur ce livre. Period.


C’était un SUPER bouquin, le genre de livre que j’aimerais lire plus souvent. Du suspense à la pelle pour vous rendre totalement gaga, des personnages qu’on a envie de prendre dans ses bras (pour des raisons plus ou moins avouables) et une histoire émouvante, tragique, mythologique, magnifique.
Je l’ai terminé tard dans la soirée, je n’ai pas réussi à décrocher avant de tout finir. Autant vous dire que ça n’a pas été facile d’aller dormir après ça.
Je recommande x1000. C’est une vraie réussite en termes de « second tome de… ».



Addictif au possible



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire