Dernières critiques





20 décembre 2015

Critique #16 : Reset — évolution et réconciliation


Reset
(Reboot #2)

AMY TINTERA

MSK, 20 août 2014

Amazon / Booknode


Il y a cinq ans, Wren Conolly est morte. Elle avait douze ans. 178 minutes plus tard – un record –, elle est revenue parmi les vivants. Désormais Reboot, elle pense avoir laissé derrière elle tout ce qu’elle avait encore d’humain. Soumise à un traitement brutal, Wren 178 est transformée en soldait idéal pour la SHER (Société Humaine d’Évolution et de Repopulation). Mais le jour où Callum 22 fait son apparition, tout bascule.
Décidés à démarrer une nouvelle vie loin de la SHER, Callum et Wren se réfugient dans une réserve de Reboots. Mais Micah 163, le Reboot qui dirige cette réserve d’une main de fer, ne pense qu’à se venger des humains, se préparant depuis des années à les éliminer. Tous, sans exception.
Pris en étau entre la folie de Micah et la dictature de la SHER, Wren et Callum pourront-ils retrouver leur liberté ?




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

J’entame enfin cette séquelle de Reboot. Je dis « enfin » parce que cela commence à faire long depuis que je l’ai rangé sur mon étagère. Je l’ai repoussé parce que j’avais d’autres lectures sous la main que je voulais absolument terminer.
J’avais beaucoup aimé le premier tome alors j’espère que le second suivra cette voix, et sera même peut-être mieux. En plus, j’ai appris entre-temps que c’était une duologie. C’est parfait, j’aurais toutes les réponses comme ça.

Que vois-je dès le début, une narration à deux POV ! Alors ça, c’était inattendu et c’est absolument parfait. J’adore les narrations alternées, c’est le top pour bien suivre l’aventure.
Dans ce livre, on alterne donc entre le point de vue de Wren et celui de Callum. Je me suis tout de suis dit que ça sentait le sapin cette histoire, qu’il y avait peut-être une grosse séparation à la clé. Mais j’ai préféré mettre de ça de côté pour continuer la lecture.

Justement, au niveau de la fluidité de lecture, on vient bien qu’Amy Tintera a revu et corrigé sa copie. Envolés les temps morts et autres phases creuses, il y a beaucoup plus d’actions, de disputes, d’affrontements et… de morts, oui, on n’est pas non plus dans le merveilleux monde des bisounours. De ce fait, la lecture est moins hachée et le roman nous tient en haleine jusqu’à la toute fin.
Je suis également restée bouche bée devant l’immense travail accompli autour des personnages, plus encore que l’intrigue, ce sont eux qui portent tout le roman. Il ne s’agit plus seulement de Wren, en proie à de nombreuses interrogations. Callum entre dans l’arène, si je puis dire, et il met le paquet le bougre. Là où Wren commence à montrer des signes de faiblesse, Callum prend les choses en main et devient un vrai pilier pour le groupe.
Excellent ! À tout point de vue !

La seule chose que je pourrais éventuellement reprocher, c’est le manque d’explications autour du virus KDH et de la SHER, surtout avec l’apparition éclair de sa directrice. Mais j’étais tellement ballotée par le tourbillon révolutionnaire de Wren et Callum que ça passe au second plan. Mais ça aurait pu être la cerise sur le gâteau.



— Callum ! Et pas pour ses beaux yeux !

— Haletant, du début jusqu’à la fin.

— Une fin avec de vraies perspectives d’avenir.

— Il manque un peu d’enrobage autour de la SHER.


Je ne m’attendais pas à ce que cette suite soit aussi bonne, et j’ai été très surprise. Le style est toujours aussi simpliste mais Amy Tintera a su revalorisé ses personnages et les faire évoluer avec brio. Il n’y a pas de quoi tergiverser, pour moi c’est très bon et ça vient conclure l’aventure proprement.



LOVE IT



1 commentaire: