Dernières critiques





27 janvier 2016

Critique #27 : Le peuple de l'ombre — Ils sont partout...


Le peuple de l'ombre
(Syrli #2)

MEAGAN SPOONER

Milan Macadam, 8 janvier 2014

Amazon / Booknode


Traquée. Encore et toujours. Par les hommes-ombres qui sèment la terreur et le chaos. Syrli n'a pas le choix, elle doit fuir. Mais elle est capturée par des hommes sortis de terre, et emmenée dans la ville de Léthé, où règne le tyran Prométhée.

Une fois encore, Syrli n'a pas le choix : elle doit combattre. Et rejoindre la résistance. Désormais, elle connaît son destin : faire face à Prométhée.




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

J’entame ce deuxième tome poussée par la curiosité suscitée par la fin du premier tome. J’ai bien aimé ce premier livre et j’attends des explications sur les origines de Syrli et sur tout un tas d’éléments rencontrés dans le premier tome. Dans tous les cas, je me dit que si j’ai aimé le premier, je devrais sans doute aimé la suite.

Au niveau du style, il n’y rien de plus à ajouter par rapport au premier tome. Meagan Spooner a le don de jouer avec les phases d’actions et les phases plus calmes comprenant dialogues et descriptions. Ce n’est jamais trop lourd ni trop succinct.

On retrouve donc notre brave Syrli, toujours en quête de réponses dans le monde extérieur, avec une ambiance résolument plus sombre et tragique que le premier tome, et c’est un très bon point. On retrouve également Oren, et on en apprend un petit plus sur lui même si j’ai l’impression qu’au fond, ce bonhomme n’a commencé à exister que lorsqu’il a rencontré Syrli… Il faut vraiment que j’arrête d’être aussi fleur bleue moi, hein…
C’est le duo principal du livre et ça marche du tonnerre, j’adhère complètement, ils vont très bien ensemble sans que ça soit trop niais. Au contraire, c’est plus mature.
Et avec eux on découvre quelques personnages particulièrement intéressants et qui vont permettre de lever le voile sur bon nombre d’interrogations soulevées lors du premier roman. Je préfère m’arrêter là sinon je risquerais de spoiler mais j’ai été très satisfaite par les changements opérés sur les personnages et je les apprécie encore plus !

Au niveau de l’intrigue dans son ensemble, c’est mieux rythmé, il n’y a pratiquement aucune lenteur dans le récit. Il y a une bonne dose d’action et des épisodes de tension très « jubilatoire ». Enfin, j’étais aux anges parce que c’était justement ce que je reprochais au premier roman. Là, Syrli a passé la seconde et commence à mettre sérieusement les pieds dans le plat. Plus d’hésitation ou de questionnement inutile, elle prend les problèmes à bras-le-corps et fait plier les volontés les plus fortes autour d’elle. Certains évènements sont très prévisibles mais je ne me suis pas sentie flouée pour autant, parce que l’auteure enchaîne avec d’autres problématiques et l’histoire se complexifie un peu plus. Il y a aussi quelques moments vraiment effrayants qui n’étaient pas présents dans le premier, et c’est tant mieux, parce que le monde extérieur est censé être « impitoyable », alors ça n’aurait pas été logique de pouvoir s’y promener en touriste.
Et le final, très très bon. Pas vraiment tourné vers le suspense, plutôt comme une promesse. La promesse d’un ultime tome qui défouraille tout. Passez-moi l’expression.



— Un récit beaucoup plus rythmé et sombre.

— La romance qui s’étoffe, poussée à bout.

— Un développement quelque peu prévisible mais de qualité.

— Oren, un peu en retrait.


Ce livre m’a laissé sur ma faim ! Meagan Spooner a, selon moi, corrigé tous les défauts du premier tome de la trilogie et a, par conséquent, réalisé un Perfect !
J’ai tout aimé : la cadence, les personnages, l’évolution de la romance, les rebondissements et la direction dans laquelle se dirige le dénouement. J’en redemande !
Je suis très triste que le troisième tome ne soit pas sorti en français mais je vais quand même le prendre en anglais, parce que je veux lire la suite !
Faites-vous plaisir, ça en vaut la peine !



Une suite de qualité !



2 commentaires:

  1. Ca me tente bien, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre grandement sous-estimé, je suis contente d'en proposer la découverte et j'espère qu'il te plaira !

      Supprimer