Dernières critiques





8 février 2016

Critique #32 : Tremblement — Une seconde pulsation dévastatrice


Tremblement
(Pulsation #2)

PATRICK CARMAN

ADA, 31 mars 2015

Amazon / Booknode


En l'an 2051, certaines personnes possèdent la seconde pulsation...
Comme tous ceux qui ont « la pulsation », Faith Daniels et Dylan Gilmore possèdent des pouvoirs télékinésiques : ils peuvent déplacer des objets par la pensée. Mais il existe dans le monde cinq personnes dotées de la « seconde pulsation » qui détiennent un pouvoir encore plus grand. Presque rien ne peut les blesser. Ils sont pratiquement indestructibles.
Faith et Dylan possèdent tous deux la seconde pulsation, mais leurs adversaires l'ont aussi et ils se sont entraînés en vue d'une guerre qui se prépare depuis leur naissance. Alors que Dylan met en oeuvre un plan visant à infiltrer le camp ennemi, il sera confronté à sa seule faiblesse - et à un secret de famille qui menacera jusqu'à sa vie.
Ensemble, Faith et Dylan représentent le seul espoir qu'il reste à l'humanité, mais pour exécuter leur plan, ils doivent suivre des voies différentes. Leur amour survivra-t-il ?




Attention : Comme pour toutes les critiques de suite, les paragraphes qui suivent peuvent comporter des spoilers, uniquement pour les personnes n'ayant pas lu le premier tome. Pour les autres, pas de panique, je n'ai rien mis de compromettant.

Nous revoilà donc en ce début de semaine avec la suite d’un roman que j’avais particulièrement apprécié pour son style unique et ses personnages très attachants. Il s’agit bien sûr de la série « Pulsation », dont j’ai pu me procuré le tome 2. Au passage : pas facile d’acheter des livres québécois, il y a fallu que je farfouille longtemps, mais je l’ai trouvé et c’est le principal !
De cette suite, j’attends des réponses sur l’histoire même des États, sur les pouvoirs psychiques et les secondes pulsations. Et puis un peu d’amour, bien sûr ! What else ?

On commence donc peu de temps après la fin du premier tome. Faith doit s’entraîner sans relâche pour arriver à contrôler sa seconde pulsation sans céder à la colère qui boue littéralement en elle. Et d’un autre côté, on a Dylan qui se fait sérieusement malmener par Meredith et qui va, bien évidemment, devoir séparer le vrai du faux et faire un choix en conséquence.

Autant le premier tome était très centré sur Faith et Dylan, autant là, chacun a le droit à son quart d’heure de gloire. Comme je m’y attendais nos tourtereaux ont un peu de mal à gérer ce qui leur arrive et se retrouvent un peu ballotés par les événements, ou même les gens.
Mais ils ne sont pas les seuls. Il y a une place importante accordée aux jumeaux « diaboliques », Clara et Wade, et je dois admettre que j’éprouve de plus en plus de sympathie pour Wade, qui montre de véritables faiblesses mais qui, au final, est coincé dans une famille de cinglés et doit en assumer les conséquences. Sinon, j’étriperais bien cette chère Clara…
Hawk est toujours de la partie et on voit vraiment l’évolution du roman sur ce personnage, qui a beaucoup pris en maturité et sagesse, même s’il sort encore des répliques cultes. Une vraie bouffée d'air frais !
D’autres personnages font leur apparition mais je préfère éviter d’en parler au risque de spoiler méchamment, mais je suis très satisfaite de la répartition des différents points de vue dans le roman : Il faut suivre, mais ça en vaut la peine !

Côté histoire, j’ai été plus que servie.
L’auteur a consacré une grande partie de son roman à répondre aux questions que je me posais, sans pour autant soulager le côté action du livre. On a toujours d’excellentes scènes d’action qui s’imbriquent parfaitement avec les phases de dialogues et les souvenirs. Très importants, ici.
Franchement, aucun problème de rythme, ça se lit tout seul et j’ai été constamment tiraillée entre les différents personnages, comme un punching ball mis à rude épreuve.
Certaines révélations sont si incroyables que j’ai dû relire les passages plusieurs fois pour être sure que j’avais bien lu ce que j’avais lu. Et oui, j’avais bien lu. Cela dit, je dois admettre que je n'ai pas tout compris, parce qu'il manque encore des bouts pour faire le lien entre tous les éléments. Mais je pense que ça viendra avec le troisième tome.
Autant dire que le final m’a mise K.O. ! (pas si mal les métaphores sportives…)
J’ai aussi noté une vraie différence au niveau de la mentalité globale du roman, beaucoup plus mature et sombre, voire carrément tragique. C’était très bien et très prenant.
En plus, l’auteur a conservé l’humour présent dans le premier roman et c’est juste… TOP.



— Les personnages qui ont évolué.

— Suspense, action, humour, trahison, amour… un vrai feuilleton mais jamais, au grand jamais ennuyeux.

— Encore une fois, une style unique qui distingue le roman dans la masse de livres YA.


Voilà un tome qui offre tout ce dont on attend d’un très bon livre « Jeunes Adultes », en plus d’être une dystopie. Il se distingue par son style inimitable, une histoire originale et des personnages authentiques. J’en ai lu pas mal des livres YA, et qui plus est des dystopies, mais c’est véritablement le seul qui a une petite étincelle, un je-ne-sais-quoi en plus.
C’était génialissime, j’en redemande et j’aimerais lire beaucoup plus de livre comme ça.
Je n’ai pas vu venir la tournure qu’ont pris les événements et c’est super agréable et il me tarde de lire le dernier tome qui est sorti récemment. Je sens que mon cadeau de Saint-Valentin est tout trouvé ! ;-)



Une suite grandiose !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire