Dernières critiques





12 juin 2016

Critique #76 : Six of Crows — Ah ! Cupidité, quand tu nous tiens...


Six of Crows
(Six of Crows #1)

LEIGH BARDUGO

Milan, 25 mai 2016

Amazon / Booknode


Les bas-fonds de Katterdam s'organisent en gangs rivaux. L'homme le plus ambitieux et le plus jeune de la pègre est Kaz Brekker dit "Dirtyhands". Aussi brillant que mystérieux, aussi charismatique que dangereux, et, surtout, connu pour être un voleur hors pair, prêt à tout pour de l'argent, il accepte la mission du riche marchand Van Eck : délivrer un savant du plais de Glace, réputé imprenable.
Ce prisonnier est l'inventeur du "jurda parem", une drogue multipliant sans limites les pouvoirs surnaturels de la caste des magiciens : les Grishas. Une drogue qui, tombée dans les mauvaises mains, risque d'engendrer le chaos...




Noyée dans mes aventures Sorceleuriennes, j’avais décidé de stopper toute autre lecture le temps de terminer cette superbe saga.
Ma résolution n’a finalement pas tenu bon puisque j’ai fait une petite pause avant le cinquième tome pour lire « Six of Crows » de Leigh Bardugo. On me l’a offert et c’était une vraie surprise, parce que je ne me serais pas arrêtée dessus si je l’avais croisé en magasin. Pour tout vous dire, je n’en avais que vaguement entendu parler lors de sa sortie en VO et le résumé… ne me parlait pas plus que ça.
En fin de compte, je suis très heureuse qu’on me l’ait offert, parce que le résumé n’est vraiment pas à la hauteur de ce bouquin hallucinant.

Je ne connais pas Leigh Bardugo, mais elle est devenue une auteure à suivre pour moi. Parce que sa plume est charmeuse, riche, acerbe et addictive. Elle sait très bien jouer avec les sentiments des lecteurs. Le texte est à la troisième personne, au passé, et on suit au total six personnages. On saute ainsi d’un personnage à un autre, suivant les chapitres. Sauf Wylan, mais ce sera vu plus bas.

Encore une fois, je suis très indécise sur la façon de rédiger cette critique. Je vous le dis tout de suite, il n’y a que du positif pour moi, mais comment en parler sans avoir l’air d’une hystérique ? ^^
*respire un grand coup et relit ses notes*
J’ai failli oublier, je parle toujours des personnages en premier… ha ha !
Donc, ce roman s’articule autour d’une bande de voyous, braqueurs, criminels et autres superlatifs. Ils sont six, avec des caractères bien distincts et des histoires propres, mais ils vont vous mettre au tapis et vous éblouir, tant par leur intelligence que par leur sensibilité.
On commence donc par le « cerveau » de la bande : j’ai nommé Kaz Brekker.
Celui qui tire les ficelles, distribue les coups, vous glace le sang d’un regard meurtrier et parviens à vous arracher un aveu alors même que vous êtes innovent. Kaz n’est pas un enfant de cœur, loin de là, et ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « Dirtyhands », parce qu’il sait faire le sale boulot même si cela aboutit à un bain de sang. Pour autant, ce n’est pas un barbare, mais un extrême, ça oui. Il pense avec dix coups d’avance, et ne laisse aucune échappatoire à ses victimes. Il est impitoyable… et obnubilé par la fortune, et la revanche.
Il a avec lui le plus efficace des bras droits : Inej. Une jeune femme saltimbanque qu’on surnomme Le Spectre, parce qu’elle a mis à profit ses talents pour devenir une espionne redoutable. Elle a été formée par Kaz et est connue dans tout le Barrel pour ses méfaits. Chacun la redoute ou l’envie, mais elle est devenue littéralement invisible. Elle pourrait marcher à un mètre devant vous que vous ne la verriez pas, ni ne l’entendriez.
On continue notre petit tour de la bande avec Jesper. Un franc-tireur à la gâchette facile très porté sur les paris et les jeux du hasard. Ce qui va bien sûr lui causer de nombreux problèmes, et pas des moindres. Jesper est souvent d’une humeur bien plus légère que son patron ; un peu fanfaron, toujours une main glissé sur son pistolet, juste pour se réconforter, et toujours une petite blague ou un petit jeu de mot pour détendre l’atmosphère. Celui-là, je l’ai apprécié d’emblée.
S’ajoute à ce trio la belle Nina, une Grisha aux pouvoirs meurtriers. La jeune femme vit sous contrat dans le Kerch et semble ronger par un terrible remord… Elle accepte d’aider Kaz dans cette folle aventure seulement pour racheter ses fautes. Les désaccords vont bon train et l’alliance déjà fragile se fragilisera encore un peu plus… N’empêche que c’est la première à faire véritablement preuve de compassion.
On y arrive, on y arrive…
Les deux derniers loubards à rejoindre la bande sont : Matthias et Wylan. Le premier est un ancien drüskelle (chasseur de Grisha) enfermé dans une prison affectueusement nommée Hellgate, je vous laisse imaginer pourquoi. Il ne va coopérer avec Kaz que sous la contrainte et cela va donner d’excellents passages, il est constamment tiraillé entre son apprentissage de drüskelle et le but de cette expédition suicidaire, mais Kaz le tient par les c… euh… disons que notre leader ne laisse pas de place à l’hésitation, une fois qu’on marche, c’est à 100 %.
Et nous voilà enfin à Wylan. Une petite fleur qui s’épanouit tendrement comparé aux autres, ha ha ! C’est un « fils de » qui s’est spécialisé dans les explosions et plus globalement la chimie. Un danger public attachant, naïf et drôle. Ne le laissez pas jouer avec des produits chimiques, il pourrait vous raser un pâté de maison, juste comme ça.
Tous ses personnages ont une personnalité très forte et un passif sombre et marquant, mais ils m’ont complètement subjuguée, à leur manière de défendre leurs convictions tout en s’adaptant à une dynamique de groupe toute nouvelle et dévastatrice. C’est un sacré lot que je pourrais suivre les yeux fermés parce qu’ils sont tous génialement attachants.

*relit ses notes, relit le début de la critique ; constate qu’elle n’a pas spoilé : Ouf !*
On en vient à l’histoire, et quelle histoire !
Le livre est rythmé par les personnages, puisqu’on bascule d’un point de vue à un autre. C’est divinement bien fait et terriblement addictif. Une fois qu’on entre dans le vif du sujet, assez rapidement d’ailleurs, on est prisonnier du livre et on ne peut plus le refermer avant de savoir où tout cela va nous mener. Il n’y a que Wylan qui n’a pas le droit à son POV, mais il est tout le temps là et puis l’auteure a confirmé la présence de ses POVs dans le second roman, et ça m’a l’air très excitant compte tenu du fait que… Oups, hum… Bref, son histoire a l’air assez… juteuse.
Il y a énormément de suspense et de rebondissements, car l’entreprise de Kaz va être semée d’embûches et de trahisons, avant même de commencer. Ça va pousser notre leader, et son petit groupe, à improviser constamment avec plus ou moins de réussite.
L’univers est riche, sombre, mature mais accessible. J’ai lu entre-temps que l’histoire se déroulait dans le même univers qu’une autre trilogie de cette auteure (intitulée « Grisha ») que je ne connais pas et donc, que je n’ai pas lue. Mais je peux vous assurer que ça n’empêche pas de savourer pleinement ce livre, parce que tout est expliqué en détails, au fur et à mesure. Après, je me doute que ça doit être un plus d’avoir lu la trilogie « Grisha », mais manque de bol, elle a été abandonnée dès le premier tome en France, donc bon…
Je vais m’arrêter là avant de m’égarer, mais j’insiste sur le fait que l’intrigue est brillamment ficelée, digne d’un grand roman, et pas seulement enfermée dans la littérature YA.
Avec la fin, j’ai eu l’impression de passer par la guillotine, et j’ai maudit tout ce qui se trouvait à porter de malédiction.
Une très grosse frustration mais également une promesse de récits encore plus haletants.



— TOUT : plume, personnages, intrigue, suspense… Même l’édition est parfaite, très belle, avec quelques petites illustrations et deux cartes.


Ça se passe de commentaire quand vous terminez une lecture et que vous êtes incapable de vous rappeler quel jour on est, quelle heure il est et ce que vous êtes censé faire après…
Bienvenue dans mon État depuis une petite semaine !

C’était un livre incroyable et très bon. Je me suis énormément attachée aux personnages car, ne vous y trompez pas, ce sont peut-être des voyous ou des repris de justice, mais ils ont des faiblesses, comme tout à chacun, et ce voyage va les écorcher et les affaiblir à un point qui les poussera les uns vers les autres.
J’adore l’intrigue, tout en surprises et en rebondissements et je ne peux pas vous cacher que je l’ai relu immédiatement une deuxième fois pour essayer de trouver les petits indices…
Je ne peux que vous le conseiller, il vaut très largement l’investissement.
Quant à moi, je vais reprendre mes aventures Sorceleuriennes, et m’intéresser à cette trilogie « Grisha » qui me fait désormais de l’œil.



Une fois qu’on a plongé dedans, c’est cuit.



9 commentaires:

  1. Il me faisait terriblement envie à sa sortie, la couverture est sublime! Vu l'enthousiasme je ne vais pas résister longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait un crime contre l'humanité de résister, ché trop bien =D
      Je ne comprends même pas pourquoi il n'a pas plus de publicité que ça...

      Supprimer
    2. Oui je comprends pas! On verra j'ai testé le concours de Léa...sinon je finirai par l'acheter

      Supprimer
  2. Contente que tu ais aimé :)
    Moi il me tente bien, je vais essayer de me le faire offrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente initiative !
      (J'ai fait pareil avec ma saga du Sorceleur... hi hi)

      Supprimer
  3. Je l'ai vu en librairie et j'avais trouvé la couv sublime. Raaah, maintenant, je regrette de ne pas l'avoir pris ! ^^
    Bises
    Kin

    RépondreSupprimer
  4. Ahah, j'ai juste regardé les + et - et je dois avouer que tu m'as convaincu. Pourquoi j'ai hésité lorsque je l'avais dans les mains ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han ^^
      Quel dommage ! Ce genre de YA, ça ne court pas les rues ! D'ailleurs, plus globalement, ce genre d'histoire ne court pas les rues...
      Je n'ai pas fait attention mais je pense que la pub sur ce bouquin est restée trop discrète, parce qu'il est vraiment excellent et supplante de nombreux titres dont on nous a littéralement rabâcher les oreilles. (Selon moi... ^^)

      Bon, tu sais ce qu'il te reste à faire ! =D

      Supprimer
  5. Je viens tout juste de finir ce livre et j'ai juste adoré ! L'univers et l'intrigue originale sans oublier les personnages attachants ! J'ai tellement hâte de lire la suite ! **

    RépondreSupprimer