Dernières critiques





17 juillet 2016

Critique #84 : La prophétie — Un Space-opera jubilatoire


La prophétie
(Yggdrasil #1)

MYRIAM CAILLONNEAU

Auto-publié, 29 janvier 2016

Amazon / Booknode


Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L'armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d'une prophétie annonçant qu'un Espoir va se lever et libérer l'univers. Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l'inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges. Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ? Aura-t-elle la force d'affronter son destin ?




D’ordinaire, j’attends toujours avant de poster une critique, en plus, j’en ai pas mal qui attendent d’être postées, mais là, j’ai eu une grosse révélation et un énorme coup de cœur et je me suis dit que j’allais faire une entorse à mon propre règlement pour vous parler du premier tome de cette trilogie.

En ouvrant ce roman, j’ai découvert un texte à la troisième personne et au passé. J’ai été très agréablement surprise par la richesse du texte et la finesse de la plume de l’auteure. C’est très détaillé et riche en descriptions, mais je n’ai jamais été noyée dedans. Au contraire, j’ai réussi à retenir rapidement le nom des lieux, des personnages, etc. Et ça, c’est un exploit chez moi… hi hi.
Le style est très soutenu, c’est très cohérent avec l’ambiance du roman, et l’histoire, mais ça peut juste un poil déstabiliser dans les dialogues. Après, je suis plutôt habituée donc je n’ai pas eu de problèmes avec ça, mais pour d’autres qui le seraient moins, ça demandera un temps relativement court d’adaptation.

Passons à ma partie préférée : les personnages !
* clap-clap enthousiaste *
Ce roman est porté par une foule de personnages variés et très intéressants mais il me faudrait des heures pour en parler, or, je n’ai que 1000 mots (limite max que je me fixe à chaque fois pour éviter de vous saouler… mais qu’il m’arrive malheureusement de dépasser… hé hé… ^^'). Je vais donc me restreindre à l’héroïne (ce qui est déjà pas mal) et… à un autre personnage (vous verrez bien et puis c’est tout !).
Notre petite rebelle en devenir, Nayla, est donc une jeune femme issue d’une planète agricole, qui entame sa deuxième année de… conscription. Disons, un service militaire long de cinq ans sur une obscure planète à l’autre bout du système. C’est un petit bout de femme combatif et attachant, guidée par un sens de la justice teinté de naïveté. Toutefois, cette naïveté et cette innocence sont à la fois sa force et sa faiblesse, et cela va lui jouer de nombreux tours. J’adore Nayla, parfois, elle s’excuse un peu trop, mais j’aime ses rebuffades, j’aime sa candeur et son impulsivité. C’est une héroïne fatalement attachante qui envoûte le lecteur (et pas que lui…) et qui est assurément fédératrice.
À ses côtés, on va très vite faire la connaissance de Dem. Un lieutenant scientifique, son aîné de... @!&*$ années (Suis nulle en calcul), qui va s’avérer être un patron froid et tyrannique. Bosser pour lui est un calvaire reconnu et peu gratifiant, mais c’est aussi un boulot qui colle parfaitement aux talents de Nayla, qui va donc s’évertuer à accomplir les tâches qui lui incombent sans se laisser pour autant marcher les pieds. Dem est un personnage sombre et mystérieux, qu’il n’est pas facile d’appréhender, mais on apprend petit à petit à le connaître (avec Nayla) et c’est… eh bien, c’est quelque chose, tiens !
Je n’en dis pas plus parce qu’il y a beaucoup de choses à découvrir autour des personnages (De Nayla, de Dem ou des autres), c’est d’ailleurs divinement bien fichu, mais vous allez être charmés, vous allez les haïr, les adorer, rager contre eux ou bien les prendre en pitié, mais je peux vous dire qu’ils ne vous laisseront pas de marbre !

Concernant l’histoire, c’est tout bonnement excellent, divin, merveilleux…
Le concept de base est très accrocheur, et plus j’ai tourné les pages, plus j’ai été absorbée par cette histoire riche et immersive.
Le livre est fluide et rythmé, en plus d’être un sacré pavé (Tiens, je me demande combien il y a de mots ?), mais à aucun moment ce n’est ennuyeux ni rébarbatif. Au contraire, il y a de l’action, du suspense, des trahisons, des émotions fortes…
J’AI ADORÉ !!!
J’ai aussi particulièrement apprécié le fait que l’auteure prenne le temps de revenir sur le passé de nos personnages, à petites doses, ici et là, sans jamais casser l’action.
En plus de ça, c’est une science-fiction très accessible, parce que tout est expliqué proprement et de manière intelligible. On est dépaysé sans passer par la case : Bac+18 en physique quantique.
Et puis cette fin… oh, cette fin…
J’ai rarement ressenti un tel shoot d’adrénaline à la fin d’un livre. Devoir attendre trois ou quatre jours que le facteur me livre la suite est un calvaire indescriptible. Vous êtes prévenus…



— Nayla est une héroïne percutante et très attachante.

— Et euh… eh bien, Dem assure aussi pas mal dans le genre…

— L’histoire est brillante.

— La plume de l’auteure est efficace et très addictive.

— La cover est SUBLIME.


Comme j’aime à le dire de manière tout à fait familière : je suis foutue !
J’avais un bon pressentiment au moment de choisir ce livre, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi bon. C’est ma plus belle découverte jusque là… et je pèse mes mots.
C’est d’abord le style de l’auteure qui vous intrigue, puis les personnages qui vous agrippent par le col pour ne plus vous lâcher, et enfin l’histoire, qui se développe et s’enrichit comme un bon vin… (Ça marche comme compliment ?) Et oui, à la fin, je me suis sentie légèrement éméchée. J’en voulais plus, toujours plus…

Ai-je vraiment besoin de préciser que je vous conseille cette lecture ?

(PS : 820 mots et quelques… alors, c’est qui qui assure ? ^^)



Un livre à ne surtout pas manquer !



5 commentaires:

  1. Et bien ! T'es hyper enthousiaste ! Je connaissais pas, mais tu me donne bien envie de tenter le coup !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en vois ravie ! C'est vrai que je suis hyper enthousiaste, et c'est justifié parce que c'est un SUPER bouquin qui cache bien son jeu ;-)

      Supprimer
  2. Il me donne trop envie celui-là ! Et avec ton avis encore plus

    RépondreSupprimer