Dernières critiques





9 juin 2017

Critique #186 : L'Espoir ~ Bataille pour le trône


L'Espoir
(Yggdrasil #3)

MYRIAM CAILLONNEAU

Auto-édité, 12 avril 2017

Amazon / Booknode


L'imperium est victorieux. Nayla Kaertan, a été capturée par l'Inquisition et est en route vers la planète mère. Saura-t-elle résister à la puissance de Dieu qui veut se nourrir de sa force vitale ?
Dem est le seul qui peut la sauver, mais les rebelles ont découvert sa réelle identité. À peine à bord du vengeur, il est emprisonné et condamné à mort.
Parviendra-t-il à s'échapper et à retrouver la jeune femme avant qu'il ne soit trop tard ?




Énorme coup de cœur sur les deux premiers tomes de cette trilogie, j’attendais donc le dernier tome avec beaucoup d’impatience et en même temps, de l’appréhension, comme toujours avec le dernier livre d’une trilogie…
Certaines de mes craintes se sont avérées fondées, mais j’ai eu aussi quelques surprises !

Justement. Surprise, surprise, quand j’ai vu que mon personnage avait été retenu pour le jeu “Et vous, si vous étiez dans Yggdrasil…” et que je l’ai retrouvé au fil des pages.
Capitaine Craeme… Ah… la classe ! Qui plus est, l’auteure a gardé toutes les indications que j’avais fournies dans ma réponse. Owen est très exactement comme je l’avais imaginé, dans un rôle qui lui va à merveille ! Hiiiiiiiiii !!!
Hum, hum.

J’ai tout particulièrement apprécié l’évolution des deux héros principaux.
Nayla est devenue plus sûre d’elle, plus confiante en ses capacités. Ça passe par la façon dont les autres la voient et la jugent, mais surtout par la confiance aveugle que lui porte Dem. Ben oui, la loyauté sans faille d’un grand gaillard comme lui, ça aide.
Ce dernier n’est d’ailleurs pas en reste. Dem nous montre beaucoup plus que ce à quoi on était habitué jusque-là. C’est pour moi le personnage qui change le plus, et de façon vraiment poignante.
Sur la même note, la romance est très bien développée et figure d’ores et déjà parmi mes préférées. Elle prend son temps depuis le début, c’est clair, mais du coup, on apprécie d’autant plus chaque changement, du plus infime au plus bouleversant. Sur ce point, c’était parfait.
Et si on parlait de Dieu ? Cette vieille carne obsédée par le pouvoir…
Jusque là j’en avais jamais parlé, mais je pense qu’il mérite son petit paragraphe. Il faut dire que ce personnage est quelque peu démystifié dans ce troisième tome, ce qui permet de le voir autrement. C’est un nom, une histoire, des espoirs et des souffrances… J’ai été agréablement surprise d’avoir toutes ces informations et de pouvoir l’appréhender sous un nouveau jour. Ça ne change pas mon jugement sur ce qu’il a fait, mais je le vois quand même différemment.

Là où ça dégénère pour moi, c’est avant tout par rapport au rythme du roman.
Oui, l’intrigue est excellente, je pense cela dit que ça aurait pu être distillé sur un peu moins de pages. J’ai décroché à plusieurs reprises, surtout pendant la première partie du roman, où, je l’avoue, j’attendais quelque chose d’un peu moins tartiné.
Par ailleurs, il y a pas mal de fautes de ponctuation tout au long du roman (dans ma version papier en tout cas), parfois c’est cinq ou six fautes sur une seule page, et c’est épuisant à la longue.
Le dernier tiers du roman est le meilleur à mon sens, même si certains événements sont un peu vite expédiés, presque un comble. La fin est très bien, telle que je l’imaginais, et pourtant je ne peux pas m’empêcher de me sentir flouée, tant elle est ouverte.



— Dem & Nayla.

— Yggdrasil et ses mystères...

— Problème de rythme dans le récit.


En conclusion : un tome trop long, l’action est étalée et donne l’impression de traîner la patte malgré les fréquents changements de points de vue. En revanche, les personnages sont très bien mis en avant et il y a pas mal d’explications autour de Nayla et d’Yggdrasil, entres autres.
Je reste mitigée sur la fin, je la trouve réussie dans le sens où l’auteure est allée au bout de son idée, mais bancale parce qu’elle laisse de nombreuses questions sans réponses…

Avec du recul, c’est une trilogie que je relirai volontiers, en dépit d’un troisième tome en demi-teinte. L’histoire est passionnante, l’univers accessible et les personnages très attachants. Un travail de qualité !



Bon mais frustrant



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire