Dernières critiques





15 juin 2017

Critique #191 : PS I Like You ~ 2 ados qui se cherchent et qui se trouvent


PS I Like You

KASIE WEST

Hugo Roman, 8 juin 2017

Amazon / Booknode


Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite…

Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes… tout semble les rapprocher.

Peu à peu, Lily réalise que son cœur s’emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du cœur devraient peut-être rester silencieux…




Ce livre me faisait envie depuis sa sortie en VO et comme il est sorti finalement peu de temps après en français, j’ai craqué pour la VF. C’est une histoire mignonne qui se laisse apprécier même si elle aurait gagné à être plus courte.

Le texte est à la première personne et au passé. Le style suit la personnalité de l’héroïne et est plutôt efficace. Il y a beaucoup d’humour aussi, autre point positif. L’histoire commence alors que notre héroïne, Lily, qui s’ennuie comme jamais en cours de Chimie, note les paroles de sa chanson préférée sur sa table et découvre, le lendemain, que quelqu’un en a écrit la suite...

Lily est une ado en apparence banale, avec ses rêves et ses insécurités. Fan de musique, elle passe son temps à gribouiller des paroles sur son célèbre carnet de notes, et rêve de pouvoir composer et interpréter ses propres chansons. Encore faut-il pour cela qu’elle arrive à passer outre son manque de confiance en soi, et ses préjugés aux dimensions pyramidesques.
C’est une héroïne très attachante, pleine de spontanéité et de petits jeux de mots bien placés. D’ailleurs, plusieurs dialogues sont vraiment mémorables. Mais son manque de confiance en elle la pousse à s’éloigner des autres, sauf de sa meilleure amie Isabel, qui la comprend comme personne. De fait, sans s’en rendre compte, Lily se place en victime et ne fait pas d’efforts pour se sociabiliser, ce qui va amener à pas mal de malentendus. Petit à petit, pour retrouver l’identité de l’élève avec qui elle correspond, Lily va établir une liste de possibles noms… Une fille ? Un garçon ? Le beau Lucas, le stéréotype du hipster cool ? Ou encore David, dont la première rencontre a été catastrophique ? Et pourquoi pas Cade, le sportif avec qui elle n’arrive pas à échanger un seul mot sans l’insulter ?
La romance est très mignonne. Oui, 200% adolescente donc carrément mièvre et gnangnan, ce qui ne l’empêche pas d’être réussie et adorable.

L’histoire est assez classique mais bien menée.
Globalement, c’est rythmé mais la fin du suspense est arrivée beaucoup plus tôt que ce à quoi je m’attendais, il faut dire qu’on voit le truc arriver de très loin, mais du coup, ça casse méchamment la dynamique du récit.
Il y a également un ou deux passages un peu longs à mon goût. Heureusement, la fin est excellente et m’a laissé un très bon sentiment.



— La plume de l’auteure.

— L’humour de Lily, l’histoire.

— La fin.


J’ai passé un très bon moment avec PS I Like You et j’ai refermé ce roman avec un grand sourire. C’est une petite romance adolescente très agréable entre deux personnalités butées et attachantes, sans prise de tête. Je recommande pour le style de l’auteure, l’efficacité de l’histoire et ses personnages distrayants.



Une petite romance qui donne le sourire



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire