Dernières critiques





10 juillet 2017

Critique #197 : Heart of Steel ~ Les aventures de Lady Lynx


Heart of Steel
(The Iron Seas #2)

MELJEAN BROOK

Penguin, 1er novembre 2011
Uniquement disponible en anglais

Amazon / Goodreads


The Iron Duke introduced the gritty, alluring adventure of the Iron Seas, where nanotech fuses with Victorian sensibilities—and steam.

As the mercenary captain of Lady Corsair, Yasmeen has learned to keep her heart as cold as steel, her only loyalty bound to her ship and her crew. So when a man who once tried to seize her airship returns from the dead, Yasmeen will be damned if she gives him another opportunity to take control.

Treasure hunter Archimedes Fox isn't interested in Lady Corsair—he wants her coldhearted captain and the valuable da Vinci sketch she stole from him. To reclaim it, Archimedes is determined to seduce the stubborn woman who once tossed him to a ravenous pack of zombies, but she's no easy conquest.

When da Vinci's sketch attracts a dangerous amount of attention, Yasmeen and Archimedes journey to Horde-occupied Morocco—and straight into their enemy's hands. But as they fight to save themselves and a city on the brink of rebellion, the greatest peril Yasmeen faces is from the man who seeks to melt her icy heart.




Le deuxième tome de la série The Iron Seas nous propose l’histoire de Yasmeen et Archimedes, deux personnages que l’on avait côtoyé dans le premier tome. Si j’ai craqué pour Rhys et Mina, je dois dire ici que les aventures du Capitaine du Lady Corsair et du célèbre chasseur de trésor ne m’ont pas autant passionné...

En commençant le roman, j’étais plus intriguée par Archimedes, que j’avais trouvé très divertissant dans Le Duc de Fer, plutôt que par notre redoutable mercenaire. Et même en en apprenant davantage sur le passé de Yasmeen, comment dire… la sauce ne prend pas des masses.

Yasmeen est une femme marquée par des événements tragiques qui, par la force de sa détermination et un très gros instinct de survie, a su se faire une place dans ce milieu masculin et particulièrement fourbe. Capitaine à bord du Lady Corsair, respectée de son équipage, certains la craignent quand d’autres la dédaignent et on ne s’attend pas à voir chez elle une quelconque trace d’empathie, survie oblige. Et pourtant. C’est faiblard, mais c’est là. Quoi qu’elle en dise.
J’ai eu un peu de mal avec elle, justement à cause de la distance qu’elle garde par rapport à ses sentiments. Même avec Archimedes, qui la pousse, la confronte et la rend folle, elle reste assez froide. Pas impassible, juste, froide.
À côté, le frère de Zenobia Fox est forcément beaucoup plus attachant. De l’humour, une belle gueule, du culot voire de la bêtise… Archimedes est un personnage riche en couleurs et très intéressant. Un chasseur de trésor avec une dette longue comme le bras, prêt à tout pour retrouver son précieux.
La romance joue énormément sur la tension extrême entre ses deux caractères et je reconnais que c’est plutôt bien fait, mais je n’ai pas adhéré plus que ça.
J’en profite pour dire que j’aime beaucoup la soeurette Fox, de la même trempe que son frère, j’ai hâte de lire son tome pour le coup.

L’histoire commence de manière tout à fait intrigante. Archimedes, qu’on croyait mort, réapparaît et entend bien reprendre à Yasmeen le bien qu’elle lui a dérobé, en tâchant de rester en vie suffisamment longtemps pour en profiter. Jusque-là ça va et ça occupe bien un bon quart du livre. Après, le récit accumule les longueurs et les temps morts. Je m’attendais à plus d’action, surtout avec ces deux personnages, mais rien n’y fait, ça ne décolle pas vraiment. Le dernier quart est peut-être un peu plus rythmé mais pas assez pour remonter l’intérêt.



— Archimedes Fox… et Zenobia.

— Un récit trop mou.


Au final, c’est un tome un peu décevant. J’ai trouvé que l’histoire manquait de punch, la plupart des personnages sont sympathiques et divertissants, toutefois sans faire décoller le récit. Ce n’est pas assez rythmé, et la romance est presque fade si on garde en tête Rhys et Mina.
Cela dit, on retrouve la plume et l’imagination exceptionnelle de l’auteure, et rien que pour ça, j’ai bien envie de continuer la série. Ça… et le tome sur Zenobia bien sûr. Héhé...



En dessous du premier tome



2 commentaires:

  1. Il faudrait que je tente le premier tome, par curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais, j'ai adoré le premier... celui-ci n'a pas la même profondeur, et les personnages ne sont pas aussi attachants je trouve.

      Supprimer